Vous avez des photos, logos, casques, autographes, affiches, programmes et résultats concernant cette page. MagF1 a besoin de vous ! Aidez-nous à compléter ou à modifier la base de données en nous contactant via le formulaire de contact ou par email à contact@magf1.com.

Publicité
Publicité

Parti en deuxième position, Sam Bird a parfaitement géré les modes attaque pour décrocher sa première victoire avec Jaguar, devant le poleman Robin Frijns et Jean-Eric Vergne.

La force de l’habitude. Depuis le lancement de la Formule E, un seul pilote a remporté une victoire à chaque saison, Sam Bird. L’Anglais ne déroge pas à la règle cette année, puisqu’il a remporté la deuxième course du week-end à Diriyah en Arabie Saoudite. Le nouveau pilote Jaguar, transféré de Virgin Racing, décroche son premier succès avec le constructeur et confirme son impressionnante régularité.

Pour gagner, il a géré de main de maître l’utilisation des modes attaque, ce qui lui a permis de prendre le meilleur sur son ancien équipier et poleman Robin Frijns, finalement deuxième.

La remontée du jour est à mettre à l’actif des pilotes DS Techeetah, Jean-Eric Vergne et Antonio Felix Da Costa. Le Français parti 7e et le champion en titre parti 10e sont revenus jusqu’à la 3e et la 4e position. Et pourtant, ils auraient pu tout perdre. Ils se sont d’abord battus entre eux à la limite de l’accident, alors qu’ils étaient en lice pour la victoire.

Ensuite, la sortie du safety car à dix minutes du terme aurait pu empêcher Vergne de mettre son deuxième mode attaque obligatoire. Mais le drapeau rouge final l’a sauvé.
En revanche, les grands perdants sont les pilotes motorisés Mercedes. Intouchable vendredi, Nyck De Vries a payé son interdiction de qualification, tout comme Stoffel Vandoorne, le vice-champion 2020. Edoardo Mortara en grande forme également vendredi n’a même pas pu participer à la course après sa sortie spectaculaire lors des essais.

Autre favori, Sébastien Buemi (Nissan DAMS) a abandonné à la suite d’un problème mécanique alors qu’il se tenait dans les points. Mitch Evans, troisième vendredi avec sa Jaguar, a lui aussi renoncé, après un accrochage avec Maximilian Günther (BMW).

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Actualités relatives

Publicité
Publicité
Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour concernant le MagF1

    MagF1 n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.