Vous avez des photos, logos, casques, autographes, affiches, programmes et résultats concernant cette page. MagF1 a besoin de vous ! Aidez-nous à compléter ou à modifier la base de données en nous contactant via le formulaire de contact ou par email à contact@magf1.com.

Publicité
Publicité

Ludwig Heimrath a émigré d’Allemagne au Canada en 1956. Il s’est installé à Toronto, où il y avait déjà une importante communauté d’Allemands, et a travaillé pour VW Canada. Encouragé par VW Canada, Heimrath a commencé sa carrière de pilote en 1958 avec une Volkswagen. Un an plus tard, il passe à une Porsche 356 Super 1500 avec laquelle il atteint la troisième place dans certaines courses hors championnat. En 1960, il engage une Porsche 356 Super 90 Speedster et remporte plusieurs courses, comme la LASC Green Acres, la MMGCC St. Eugene et la Harewood Acres[4]. Il participe à sa première course longue distance et monte sur le podium avec Francis Bradley lors de la course de 6 heures à Harewood Acres au volant d’une Porsche 718 RS 60. Tous deux ont obtenu la deuxième place au classement général.

En 1961, le championnat canadien des voitures de sport (CASC) a été créé, dans lequel Heimrath a pu s’assurer le titre avec une Porsche 718 RS 60. Il a participé régulièrement aux courses du championnat CASC dans les années suivantes jusqu’en 1967 et a pu répéter ce succès en 1964 avec une Cooper T61M Monaco. Dans les années intermédiaires 1962 et 1963, ainsi qu’en 1965, il est devenu vice-champion.

Parallèlement, il a piloté des voitures de course McLaren Elva entre 1965 et 1968 dans des courses comptant pour le championnat américain de course sur route (USRRC) et le championnat Can-Am.

À partir de 1973, Heimrath a débuté avec une Porsche 911 S dans la série Trans-Am de la SCCA dans la classe GTU. L’année suivante, il est passé à une Porsche 911 Carrera RSR qu’il a pilotée avec succès dans la catégorie GTO jusqu’en 1976. En 1977, il a piloté une Porsche 934/5 dans la classe TA2 de la SCCA. Cette année-là, il a célébré l’un de ses plus grands succès. Lors de la course de 6 heures de Mosport en 1977, qui faisait partie de la Trans-Am et du World Sportscar Championship, il a remporté la victoire finale avec Paul Miller.

De 1978 à 1980, Heimrath a piloté une Porsche 935 dans les courses des championnats Trans-Am et IMSA et a pu remporter plusieurs victoires en plus de bons classements. En 1981 et 1982, il a piloté une Porsche 924 Carrera GTR, avec laquelle il a souvent dû abandonner la course prématurément. À partir de 1981, il participe aux courses longue distance avec son fils Ludwig Heimrath Jr. En 1983 et 1984, il utilise principalement des Porsche 930 et Porsche 934.

Il participe à sa dernière course longue distance avec son fils et Kees Kroesemeijer pour Kremer Racing lors de la course de 1000 km à Mosport en 1985 avec une Porsche 956 et termine à la quatrième place.

L’année suivante, Heimrath a piloté dans le championnat canadien de Porsche 944 Cup et a obtenu la huitième place dans le résultat de la saison. En 1988 et 1989, il a participé au championnat canadien de la Coupe Porsche 944 Turbo et a terminé respectivement à la 15e et à la 8e place. En 1997, il a débuté avec une Porsche 968 dans la Coupe canadienne GT Challenge dans la classe GT2 et a remporté le championnat immédiatement. Les années suivantes, jusqu’en 2000, il a piloté dans ce championnat.

Heimrath a participé plusieurs fois dans sa carrière de pilote aux 24 heures de Daytona et aux 12 heures de Sebring. Il a obtenu son meilleur résultat en 1962 avec Jerry Palivka sur une Porsche 718 RSK avec la 26ème place au classement général et la seconde place dans le classement des voitures de sport S1.6. Il a participé à sa dernière course de 24 heures avec son fils à Daytona en 1984, que tous deux ont dû terminer prématurément.

En 1968 et 1969, il a pris part à quelques courses pour le championnat USAC, sans succès. En 1970, il a pris le départ pour une saison du championnat canadien de Formule A[1][6].

En 1970, il a pris part pendant une saison au championnat canadien de Formule A.

En 2000, Heimrath se retire officiellement du sport automobile professionnel. Il a continué à participer à des compétitions locales de sport automobile.

Heimrath est décédé le 19 mars 2021 d’un cancer du pancréas.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Actualités relatives

Publicité
Publicité
Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour concernant le MagF1

    MagF1 n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.